Tout un scénario !

avril 13, 2021

Je suis une élève de terminale en option cinéma-audiovisuel au Lycée français de Varsovie. Pour réaliser mon court-métrage de fin d’année, il m’a fallu écrire un scénario, document décrivant l’action d’un film et comprenant des indications techniques ainsi que des dialogues.

Pour commencer, avant l’écriture, il faut trouver une idée principale. Pour cela, on peut faire un « brainstorming ». C’est à dire qu’on réfléchit à des thèmes, des films, des photos ou même des livres qu’on aime bien pour ensuite s’en inspirer.

Quelques plans de mon storyboard

Après cette étape, une première idée m’est venue en tête et j’ai pu ensuite commencer à développer une histoire que j’ai d’abord écrite en quelques lignes, puis sous forme de scénario.

Au début, ce n’était qu’une ébauche et j’ai vite pris conscience que de nombreuses choses avait été omises. Par exemple, les détails qui ont une grande importance pour comprendre l’histoire. En effet, la présence de chaque élément, du personnage secondaire au moindre élément du décor, doit être justifiée car une fois sur le plateau, tellement d’imprévus sont à régler qu’il est impossible de perdre du temps à cause d’un scénario peu clair et imprécis.

Quand j’ai eu terminé une première version, il m’a fallu relire, éliminer ou modifier les informations qui n’étaient plus pertinentes, étant donné qu’au fil de ce travail minutieux d’analyse et de réécriture, l’histoire évolue et change par rapport à ce qu’elle était au début. D’où la nécessité d’écarter les éléments qui n’ont plus leur place dans le récit. Avant d’aboutir à une version finale, j’ai dû réécrire mon scénario plusieurs fois et surtout avoir en tête les messages que je voulais faire passer et de quelle manière.

L’étape suivante a été le découpage technique, moment où l’on se penche sur la mise en image du scénario. J’ai donc découpé mon film en plusieurs plans, précisé leurs valeurs, déterminé les mouvements de caméra et décrit brièvement l’action.

A partir de là, j’avais déjà une idée assez fixe de ce que je voulais faire et j’ai donc dessiné un storyboard. C’est un peu l’équivalent du scénario mais avec chaque plan présenté sous forme de dessin. C’est le moment où l’on visualise vraiment ce qu’on va faire.

Mon scénario à présent en poche, je vous donne rendez-vous pour la prochaine étape, le tournage !

Roxane Gindre