Le blog des 4HG2 sur le Vendée Globe 2020-2021

Édition 2004-2005 du Vendée Globe

décembre 9, 2020

Le vainqueur, Vincent Riou

La cinquième édition du Vendée globe commença le 7 novembre aux Sables d’Olonne.

20 skippers participent à la course, la majorité était française mais il y avait 7 étrangers du Royaume-Uni, des États-Unis, d’Australie, de Suisse et d’Autriche. Un mélange de passionnés et de sportifs de haut niveau à la recherche d’émotions fortes.

Les six premier bateaux ont doublé l’archipel des Canaries au bout de quatre jours de mer et ont coupé l’équateur en dix jours seulement.

Le 26 novembre Jean Le Cam et Vincent Riou se sont croisés au sud de l’Atlantique. C’est où Riou a gagné son surnom de « Vincent le terrible ». Ils ont navigué quasiment bord à bord. Après 6000 milles parcourus, ils réussissent à avoir 300 milles d’avance sur un duo composé de Sébastien Josse et Roland Jourdain.

La bagarre fait rage à chaque hauteur du classement. Le bateau du Britannique Alex Thomson s’est cassé et le skipper anglais a dû abandonner.Le bateau de Roland Jourdain s’est fendu et menaça de couler. Il s’est alors dérouté vers la Tasmanie. Près de la Nouvelle-Zélande, Marc Thiercelin a également abandonné.

Dans l’océan Indien, Riou et Le Cam se sont poursuivis à grande vitesse.

Le Cam a passé le cap Horn en premier. C’est très souvent un signe de victoire mais pas cette fois. Car la remontée de l’Atlantique sud s’est avérée cruelle pour Jean Le Cam qui s’est trouvé pris dans la nasse de l’anticyclone et Vincent Riou l’a dépassé.

Vincent Riou dépasse la ligne d’arrivée le 2 février 2005 après 87 jours 10 heures qui est devenu un nouveau record.

Agata.